ACTS International Français header
c ACTS International Français Accueil Connaître Dieu Au sujet d'ACTS
ACTS International Français ACTS International Français Vivre
  ACTS International Français sidebar
   
 
Menu principal
Schéma du site
Connaître Dieu
Je crois
Première étape
Deuxième étape
Troisième étape
Quatrième étape
Cinquième étape
Sixième étape
Septième étape
Huitième étape
Neuvième étape
Dixième étape
Une prière certaine
Enrichissez la vie
L’amour de Dieu
Méditation anglais
Nous contacter
ACTS Site principal
 
   
     
 
 
Courrier électronique Ajouter aux favoris / Partager

 

Comment savoir si vous êtes un vrai chrétien

Comment trouver et connaître Dieu,
et ce sans être "religieux".

Lors d’un cours d’éducation religieuse donné dans une école publique en Australie, je voulus plaisanter et écrivis en lettres majuscules au tableau noir.

"Je déteste la religion"

"Mon ami tu t’attires de sérieux ennuis" s’écria un élève horrifié.

"Mais" répondis-je "Je suis un vrai chrétien".

"Mais, quelle est la différence?" répondirent-ils en chœur.

Je leur dis: "Laissez-moi vous expliquer".

1. L’objectif bien arrêté de Dieu

Il est vrai que le christianisme est une religion, mais les gens aussi peuvent être religieux sans pour autant être chrétien. Le Christ condamna les pharisiens religieux parce qu’ils se cachaient derrière une façade faite de religion et de fausse moralité extérieure.

Cela peut vous paraître bizarre, mais Dieu ne s’occupe pas de religion ni de moralité extérieure. Il fait plutôt dans les relations et dans la réalité. En fait, Dieu ne veut pas que nous partagions une relation seulement avec Lui, mais aussi avec les autres. Il veut que nous soyons vrais et sincères et que nous admettions qui nous sommes vraiment, afin qu’Il puisse nous venir en aide.

La religion veut nous changer à partir de notre extérieur. Une doctrine bien lourde à porter. Dieu veut nous changer à partir de notre intérieur, une transformation qui apporte la liberté. Le christianisme n’est pas régi par un livre de lois et de règlements, le christianisme c’est d'expérimenter l’amour de Dieu, l’acception de Dieu et le pardon de Dieu.

Nous devons réaliser que malgré nos manquements, Dieu ne veut ni nous éliminer, ni nous détruire. En fait peu importe nos fautes et nos péchés, Il nous aime d’un amour infini, et de plus Il a un plan magnifique pour chacun de nous, pour notre vie terrestre et pour notre vie éternelle! Jésus l’a clairement dit "Car Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle."1 Et Jésus ajoute "Je suis venu afin que les brebis aient la vie en abondance."2

2. Le problème de l’homme

Notre façon de vivre n’est pas nécessairement le vrai reflet de notre intérieur, car nous avons tous un problème majeur. Sénèque, le philosophe romain l’a déclaré bien ouvertement: "Nous avons tous péché, certains plus que d’autres". Une déclaration corroborée par la Bible, car on y lit : "Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu."3 Pécher, ce n’est pas seulement commettre un acte pernicieux, commettre un péché c’est tout ce qui n’atteint pas le standard de perfection que Dieu a fixé pour l’homme. Ça se traduit par mijoter du ressentiment et entretenir des émotions négatives telles que l’orgueil, la jalousie ou des motifs d’intérêt personnels. Nous sommes aussi tous coupables du péché d’omission,c'est-à-dire de ne pas faire ce que nous devons et pouvons faire.4

Dieu est faussement vu comme celui qui n’attend que l’oc-casion de nous punir pour nos péchés. Parce que le péché apporte sa propre conséquence naturelle, nous apportons donc sa punition sur nous. C’est tout comme si nous essayons de briser la loi naturelle de la gravité, nous faillerons et elle nous brisera. Ainsi nous ne pouvons briser la loi morale et universelle de Dieu. Si nous essayons, les résultants sont désastreux et ils n’apportent que chagrin, souffrance, regrets, maladies et une mort spirituelle certaine—car le salaire du péché c’est la mort. Son ultime et sa tragique conséquence sont la mort éternelle et la séparation de la présence de Dieu.5

Nous devenons comme une ampoule électrique brûlée qui ne peut réagir au pouvoir qui l’allume, et parce que nous sommes morts spirituellement nous ne pouvons répondre ni à l’amour de Dieu ni à Son pouvoir, Dieu doit alors nous retaper. Et de plus, parce que nous sommes spirituellement morts, nous ne pouvons nous sauver nous-mêmes. Seul Dieu en est capable. Voilà pourquoi toutes nos bonnes oeuvres ne peuvent nous rendre vivant aux yeux de Dieu. Seule l’acceptation de notre piteuse condition, permet à Dieu de nous régénérer!

Suite à la page 2

 

Schéma du site  
  Haut
 
     
 
     

 

ACTS International Français footer
 
Signalez tous problèmes à 
Toutes les pages de ce site internet sont la propriété © 2004-2017 d'ACTS